@ Brest

Relier et partager autour du web

12e séminaire M@rsouin 22 et 23 mai : encore une semaine pour proposer une communication !

Le GIS Marsouin, fédération des équipes bretonnes de Sciences Humaines et Sociales travaillant sur les usages du numérique organise son traditionnel séminaire les 22 et 23 mai 2014 au Bono (Morbihan).

Les axes du séminaire sont les suivants :

Les communications de cet axe s’intéresseront aux reconfigurations du pouvoir liées aux transformations des modes d’accès à la connaissance et à la prise de parole publique, aux usages politiques et militants d’Internet. Pourront s’inscrire dans cet axe les communications qui interrogent le potentiel émancipateur des usages numériques et au contraire leurs risques de renforcement de certaines inégalités et de certaines positions dominantes, à travers différentes thématiques : métamorphoses et nouveaux défis du journalisme (médias traditionnels face à la concurrence des réseaux sociaux, blogs, et du journalisme amateur) ; démocratie participative ; empowerment des publics fragiles / exclusions numériques ; ou encore nouveau pouvoir des consommateurs (prise en compte de la parole du consommateur et image de marque face à la viralité des informations).

Pratiques numériques : rapport aux autres et rapport à soi :

Comment les sociabilités (mode de mise en relation, maintien des liens sociaux, etc.) sont-elles transformées par les interactions en ligne ? Quels sont les effets des modes de publicisation de soi, à travers notamment les sites de réseaux sociaux, sur la construction de soi et l’identité numérique ?

Apprentissage

Cet axe sera consacré aux mythes et réalités du potentiel de transformation des pratiques pédagogiques des Tice (TIC pour l’éducation) ainsi qu’aux enjeux de l’éducation aux médias à l’heure d’Internet.

Pratiques culturelles : réception/création

Cet axe regroupera les communications qui se penchent sur les pratiques culturelles tant du point de vue de la réception/consommation de contenus culturels (« arts de faire » et « braconnage culturel » à l’ère numérique) que du point de vue de la création/production, la frontière entre ces deux pôles étant elle-même brouillée par la facilité de reproduction, de remixage et détournement des contenus en ligne. Cet axe pourra également accueillir des communications qui s’intéressent aux métamorphoses de la figure de l’auteur, tant du point de vue juridique ou économique que du point de vue des représentations sociales à l’heure de la démocratisation des outils de création et de diffusion des contenus audiovisuels.

Économie et transactions à l’ère numérique

Dans cet axe s’inscriront les communications portant sur les transformation des modèles économiques sous l’effet des offres numériques (concurrence des offres gratuites), sur les nouvelles formes organisationnelles des entreprises liés aux usages numériques, ou encore sur les usages coopératifs d’Internet (crowdfunding, consommation collaborative, etc.) faisant émerger une économie du partage.

Territoires et tic : renouvellement des problématiques spatiales

Cet axe porte sur la reconfiguration des concepts de distances et proximités à l’heure d’Internet, sur les conséquences spatiales (définition de l’urbain et du rural, transformation de l’espace-temps) des nouvelles modalités d’accès aux services et à l’information, et sur les politiques numériques et leurs effets sur les territoires.

La liste des thématiques n’est pas exhaustive. Toute communication portant sur les pratiques numériques peut être proposée.

Les propositions de communications sont à soumettre en ligne sur le site Web du séminaire au plus tard le 23 février 2014.
Elles seront évaluées au cours du mois de mars et les auteurs recevront une réponse à la fin du mois de mars.

Soumettre une communication

Posté le 17 février 2014 par Emilie Huiban, Margot Beauchamps
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA