@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs et cultures numériques

Les fabriques du Ponant : Le fablab du pays de Brest proposé par l’association les Petits Débrouillards de Bretagne

Cette initiative fait partie des 49 projets soutenus par la Ville de Brest dans le cadre de l’Appel à Projets Multimédia 2013.

Avant-Propos :
Le projet « Les Fabriques du ponant », s’il est porté par les petits débrouillards Bretagne d’un point de vue administratif et financier, est d’abord le projet du consortium « Les Fabriques du Ponant ».
Il fait l’objet d’un traitement administratif et financier bien distinct au sein de l’activité classique des petits débrouillards. De leurs côté, les structures membres du consortium peuvent déposer un projet à l’appel à projet de la ville de Brest sans qu’on puisse considérer que leurs projets soient en lien comparables avec celui-ci.
Au regard du budget des fabriques du Ponant, on pourrait considérer que le montant sollicité auprès de la ville de Brest est modeste, cependant, les investissements du Ministère étant conditionnés à ceux des autres partenaires, l’aide de la ville de Brest est importante.

Raison sociale :
L’association « Les petits débrouillards Grand Ouest » met en place des activités scientifiques et techniques pour les jeunes, forme des adultes (étudiants, parents, chômeurs, retraités), anime des événements scientifiques, organise des manifestations « tout public », conçoit et développe des outils dans une volonté de donner accès à la culture scientifique et technique pour tous. Cette préoccupation sociale qui fonde notre mouvement s’appuie sur des pratiques conçues et élaborées par les militants de l’association en collaboration permanente avec différents partenaires et s’inspirant de différents champs disciplinaires. Ces pratiques visent à :
• Développer l’intérêt pour les questions scientifiques et techniques qui sont en lien direct ou indirect avec notre quotidien.
• Sensibiliser et donner envie de s’approprier une démarche d’interrogation, construire de la connaissance et du sens.
C’est précisément là que se situe notre contribution éducative : permettre d’acquérir une démarche expérimentale nécessaire à la formation de citoyens actifs capables d’opinions réfléchies et portant un regard curieux et informé sur leur environnement et le monde.

Partenaires du projet :
• Le Tyfab de la Maison du Libre : compétences techniques, gestion du parc de machines, conseil accompagnement et formation.
• Téléfab, le Fablab de Telecom Bretagne : relation enseignement supérieur et recherche, compétences techniques, MOOC de la fabrication numérique.
Il est créé entre les partenaires fondateurs du projet, l’association Les petits débrouillards Bretagne, l’association La Maison du Libre et l’établissement d’enseignement supérieur et de recherche Telecom Bretagne, un consortium dénommé « Les fabriques du ponant ». Ce consortium constitue le comité directeur du projet, auquel s’adjoint un Conseil Stratégique.

Les premiers partenaires à soutenir le projet :
Les collectivités territoriales (Ville de Brest, Brest Métrople Océane, Conseil général du Finistère, région Bretagne – partenariat en cours de finalisation), la Cantine Numérique Brestoise, l’Ecole Européenne Supérieure de Bretagne – pôle de Brest, L’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Brest (ENIB), des entreprises
privées (Roboplanet, Ipso-facto, …), la CCI de Brest, le CRT de Morlaix, l’incubateur de Télécom Bretagne, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Finistère, l’AFEIT (association des filières de l’électronique, informatique et des télécommunications ), la CGPME Bretagne, le Technopole Brest Iroise... Ces partenaires pourront être membres du Conseil Stratégique des Fabriques du Ponant, chargé d’accompagner, d’orienter et de soutenir le projet.
Partant du diagnostic territorial du pays de Brest en matière de fablabs, 3 acteurs de la fabrication numérique s’unissent pour étendre leurs projets de fablabs au sein d’un plus grand projet : Les Fabriques du Ponant.

« Les Fabriques du Ponant » s’inscrit dans l’histoire et les dynamiques existantes :
• Le territoire du pays de Brest est maillé par un réseau d’Espaces Publics umériques (EPN et Points d’Accès Public à Internet - PAPI).
• La Cantine Numérique Brestoise, espace de mise en synergie des innovations et des initiatives, est ouvert depuis près d’un an (formation, co-working, évènements, etc...).
• Le contexte techno-scientifique de Brest est extrêmement favorable : plus de 2500 chercheurs sur le territoire, plusieurs incubateurs d’entreprises (Telecom Bretagne, Technopole Brest-iroise).
• Michel Briand, membre du Conseil National du Numérique est également élu de Brest Métropole Océane en charge de l’aménagement numérique du territoire et mène une politique du numérique très forte (tant du point de vue infrastructures que de l’appropriation sociale).
• Ce collectif est déjà à l’initiative d’évènements sur le territoire : En particulier deux Open Bidouille Camp (novembre 2012 et mai 2013) qui ont réunis 2500 habitants du territoire, un Open Bidouille Camp Junior (avril 2013) animé par des jeunes.
• Les fablabs de Telecom Bretagne (100 m2), de la Maison du libre (100 m2 à Pen Ar Créach + 80m2 du Tyfab) et des petits débrouillards (140 m2) totalisent déjà une surface de 420 m2, des machines et des activités dédiées à la fabrication numérique.

Dans le cadre de l’appel à projet « Fablab » du ministère des PME, de l’innovation et de l’économie numérique, les 3 membres fondateurs s’unissent pour créer un réseau dédié à la fabrication numérique au pays de Brest : Les fabriques du Ponant.
Ce projet comporte 3 axes de développement :
• Offrir aux entreprises du territoire un espace de création et d’innovation au service de leurs projets.
• Participer à la formation des élèves et étudiants : écoles, collèges, lycées et enseignement supérieur.
• Permettre au grand public de se familiariser avec les enjeux numériques du XXIème siècle.
Les objectifs des Fabriques du Ponant sont :
• Renforcer et animer le réseau d’acteurs de la fabrication numérique et du DIY dans le pays de Brest.
• Mutualiser les ressources humaines et machines au profit des porteurs de projets (individus, associations, entreprises, enseignement).
• Mettre à disposition un équipement de machines de qualité au profit des projets du territoire
• Offrir un centre de ressources physique et en ligne sur la fabrication numérique et le DIY.
• Participer à la dynamique BZHLAB et aux réseaux nationaux et internationaux.
• Organiser et animer des ateliers pédagogiques (pour les scolaires, le temps de loisir, jeunes et adultes) ainsi que des formations de formateurs.
• Expliquer et diffuser les notions de libre, biens communs, innovation technologique et sociale.
• Accueillir et accompagner les néophytes et les porteurs de projets
• Créer du lien entre les jeunes et les entreprises
• Participer à la création d’emplois sur le territoire
• Bâtir un modèle économique qui garantisse la pérennité du projet.

Un phasage en deux temps : sensibiliser, rassembler et expérimenter, puis déployer et expérimenter encore (innover dans les forme d’appropriation du lab).
Le projet se concrétise dès le deuxième semestre 2013 par l’embauche d’une personne chargée de la coordination et de l’animation du réseau de la fabrication numérique sur le territoire, d’intégrer le réseau régional et national des fablabs et des makers et l’investissement dans de nouvelles machines pour répondre aux besoins des entreprises locales. Cette personne sera également chargée de la négociation avec les universités, grandes écoles et entreprises prêtes à mutualiser du temps-machines à disposition du projet et de créer un catalogue des compétences du territoire.
Dès 2014, en parallèle de la construction du réseau et de la sensibilisation des entreprises du territoire, nous organiserons trois grands évènements grand public (dans l’esprit des Open Bidouille Camps), des ateliers réguliers ouverts au grand public et aux enfants (des clubs, des stages pendant les vacances), nous participerons aux événements régionaux sur ce thème, des OpenLab pour les entreprises (soirée spéciales, petits déjeuners, …). Les entreprises qui le désirent pourront louer le lab, solliciter des créneaux accompagnés, réaliser des prototypes ou même produire des mini-séries.
A terme, courant 2014, il s’agit d’ouvrir un lieu dédié (plus de 500m2) ayant la double fonctionnalité de service aux entreprises et d’espace pédagogique et de pratique.

Phasage et échéancier du projet

Les fabriques du ponant, pour atteindre l’objectif de développer la fabrication numérique au pays de Brest, vont investir grâce à l’Appel à Projet Fablab du Ministère du redressement productif.
Ces investissement sont de deux natures :
• créer un emploi de fabmanager dédié à l’animation du réseau des acteurs concernés par la fabrication numérique au pays de Brest, à l’accompagnement des porteurs de projet et à la coordination générale du projet.
• S’équiper en machines pertinentes au regard des besoin d’un tel service.

Echéancier du projet :
2 phases :
An 1 : Diagnostics, création des réseaux et expérimentations.
An 2 : déploiement du projet et poursuites des expérimentations.

Toute l’année en continu :
Reprenant les expériences déjà menées depuis plusieurs années, nous maintenons les activités qui ont fait leurs preuves tout au long de l’année.
• Jeudi midi, openlab à Telecom Bretagne.
• Jeudi, openlab au Tyfab : 14h-24h
• Club des petit hackers : tous les samedi de 10h à 17h
• Atelier électronique : 1 dimanche sur 2
• Club petit débrouillards : mardi soir, mercredi après-midi.
• Arduino camp grand public : un par vacance.
• Ministage « Fablab » à toutes les vacances.
• Participation aux rencontres fablab nationales et internationales, rassemblements de hackers et de makers.

Expérimentations :
• Ouverture aux entreprises à la demande.
• 1 fois par mois : petits déjeuners d’entreprises.
• Réservation exclusive du lab sur demande d’une entreprise.
• Organisation mensuelle de café-débat grand-public sur les enjeux de la fabrication numérique.

A l’ouverture du lieu dédié :
ouverture hebdomadaire au grand public :
• Mercredi 14h à 20h
• Jeudi de 14h à 24h
• Samedi toute la journée de 9h à 19h
• dimanche toute la journée de 10h à 18h

Année 2013 :
- Septembre :
Dépôt du dossier.
- Mi-octobre :
Réponse de l’AAP.
Diffusion de la fiche de poste du fabmanager.
Réunion du Conseil Stratégique.
- Décembre :
Prise de fonction au 15 du fabmanager
Début des travaux de constitution et animation du réseau de la fabrication numérique au pays de Brest.

Année 2014 : Diagnostics, création des réseaux et expérimentations.
- Janvier à mars :
Diagnostic sur la constitution du réseau d’acteur.
Préparation du catalogue des machines du territoire et des modalités de mise à disposition de temps-machine.
Préparation du catalogues des compétences et personnes ressources.
Lancement du MOOC fabrication numérique avec Telecom Bretagne.
Réunion du Conseil Stratégique.
- Avril :
Open bidouille camp junior – mini-salon du DIY pour les jeunes animé par des jeunes.
- Mai :
Opération grand public « Open Bidouille Camp »
Réunion du Conseil Stratégique.
- Juin :
Participation à Solutic : le salon des chefs d’entreprises, artisans et commerçants qui souhaitent se développer avec le numérique.
Premier bilan d’étape.
Publication des catalogues : temps-machine, compétences et personnes ressources
- Juillet :
Participation au Forum des Usages Coopératifs de Brest
- Août :
Ministages « fabrication numérique » pour enfants et adultes.
- Septembre :
Constitution du groupe de travail pédagogique
Expérimentation avec les Lycées, collèges et périscolaire.
Réunion du Conseil Stratégique.
- Octobre :
Participation à la Fête de la science
- Novembre :
Opération grand public « Open Bidouille Camp »
- Décembre :
Réunion du Conseil Stratégique.
Second bilan d’étape.

Conclusion :
Si le projet comporte un teinte « entreprise », nous assumons le fait qu’il faut travailler la rencontre des citoyens avec les « boites » du territoire.
Le projet vise à créer un lieu et développer les cultures numériques du territoire par le croisement et la rencontre. Celles et ceux qui ont participé aux Open Bidouille Camp précédemment organisés à Brest mesurent bien la dimension populaire qui peut revêtir ce projet qui propose une sorte d’Open Bidouille Camp permanent pour la ville de Brest et ses habitants.
Rappelons que les Open Bidouille Camps ont rassemblé plus 2500 personnes et réuni une trentaine de structures brestoises.

Porteur du projet :
Nom de l’organisme : Les petits débrouillards Bretagne
Responsable légal : Stéphane BOURLES, bretagne@lespetitsdebrouillards.org
Responsable opérationnel projet : Antony AUFFRET,
Adresse : 2, rue Paul Dukas – 29200 Brest

Posté le 6 mars 2014
©© a-brest, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Avril 2014
    05:15

    Les fabriques du Ponant : Le fablab du pays de Brest proposé par l’association les Petits Débrouillards de Bretagne

    par auffret
    Bonjour, il faudrait retirer la phrase "grâce à l’Appel à Projet Fablab du Ministère du redressement productif." dans le paragraphe "Phasage et échéancier du projet". En effet, la DGCIS m’a contacté pour me dire que la phrase prêtait à confusion et que certain pourrait y voir l’affichage du soutien du ministère qui n’a pas eut lieu. merci.
flickr
Crossing the bay of Brest
par stained_glass_swan
Creative Commons BY-NC-SA