@ Brest

Relier et partager autour du web

Les fondateurs de la West Web Valley (WWV), lancent un appel aux entrepreneurs bretons

"Les 3 fondateurs de la WWV souhaitent que leur initiative devienne celles de tous les entrepreneurs du grand ouest qui pensent que la Bretagne dispose avec le numérique d’une formidable opportunité pour accompagner la création d’entreprises ou encore pour aider à la transformation de certaines industries."


Le texte du communiqué

West Web Valley : 50 entrepreneurs bretons s’allient
pour faire du numérique un des leviers de croissance du
grand ouest

Charles Cabillic, Sébastien Le Corfec et Ronan Le Moal, fondateurs de la West
Web Valley (WWV) , lancent un appel aux entrepreneurs bretons pour qu’ils les rejoignent afin de faire émerger des champions du numérique en Bretagne.

Lancée en 2013 par Charles Cabillic et Sébastien Le Corfec
dans le cadre d’un appel à projets, la WWV a permis de sélectionner 2 projets
(parmi plus de 50 projets examinés). Premier projet mis en orbite : [LocowL–>
www.locowl.com], dont les porteurs se sont vu octroyer des moyens financiers,
techniques, marketing et surtout le soutien des 3 fondateurs de la WWV qui ont décidé d’apporter leur expérience à de jeunes créateurs d’entreprises en leur consacrant du temps et en investissantdans leurs start-up.

Quelques mois seulement après sa création, LocowL débute la
commercialisation de son offre (publicité géolocalisée rémunérée) et s’apprête àréaliser sa première levée de fonds.

Aujourd’hui, les 3 fondateurs de la WWV souhaitent que cette initiative devienne
celles de tous les entrepreneurs du grand ouest qui pensent que la
Bretagne dispose avec le numérique d’une formidable opportunité pour accompagner la création d’entreprises ou encore pour aider à la transformation de certaines industries.

Concrètement, la WWV va se transformer dans les prochains mois en accélérateur de start-up dans le domaine du numérique. Pour ce faire, la structure va se doter d’un fonds d’investissement qui aura pour vocation de lever de l’argent pour des entreprises innovantes dans le secteur numérique ou encore dans des projets de transformation numérique de sociétés
bretonnes existantes.

L’originalité du concept va d’ailleurs bien au-delà puisque c’est tout un écosystème qui a été mis en œuvre lors de la saison 1 de la WWV :

- Locaux dédiés pour héberger les porteurs de projets
- Infrastructure technologique pour permettre une accélé
ration des développements web et mobile (50 collaborateurs à disposition)
- Mutualisation de moyen webmarketing pour accélérer la visibilité (Emailing de
masse, présence sur les médias sociaux, recrutement d’ambassadeur...)
- Support méthodologique pour construire les business model
- Coaching par des entrepreneurs
- Package de démarrage (expertise comptable, avocat, relation presse,
recrutement...)
- ...

Rejoignez la dynamique West Web Valley

Les fondateurs de la WWV, promoteurs du projet, lancent aujourd’hui un appel pour que ce projet devienne celui de tous les entrepreneurs qui souhaitent investir de leur temps et de leur argent au service de leur région. L’idée est simple : aux côtés des 3 fondateurs, réunir 50 entrepreneurs bretons de tous secteurs, de toutes les générations pour investir dans des projets numériques, et pour ceux qui veulent aller plus loin, accompagner les porteurs de projet grâce à leur expérience et au final créer de l’emploi en Bretagne.

D’ores et déjà, les premiers contacts montrent un vif intérêt pour le projet qui
constitue aussi une forme de réponse aux défis de la région dans les années à venir à un moment où la Bretagne paie un lourd tribu du fait de transformations profondes de nombreux modèles économiques.

Pour Charles Cabillic, « le lancement de cette deuxième phase du projet constitue une étape importante parce qu’elle doit permettre à des entrepreneurs du numérique de bénéficier d’un environnement et de moyens dont leurs prédécesseurs, dont j’ai fait partie, n’ont pas pu bénéficier.
Nous avons vocation à financer et accompagnerdes projets dans le domaine du web mais pas exclusivement puisque le numérique touche aussi des thématiques comme la robotique, la sécurité, l’impression 3D ouencore les objets connectés pour ne citer que quelques exemples."

Sébastien Le Corfec ajoute que « nous sentons qu’il y a en Bretagne des porteurs de projets qui ont des idées mais qui souvent manquent de supports et de moyens financiers. Il n’y a pas de fatalité en la matière et nous sommes persuadés que cette initiative peut faire émerger des champions du numérique nés en Bretagnesoutenus
par des entrepreneurs bretons. »

Pour Ronan Le Moal, « au moment où notre région connait des défaillances
d’entreprises qui détruisent de l’emploi et font craindre pour l’avenir, nous voulons que les entrepreneurs bretons s’investissent dans un projet qui, à son
échelle , peut contribuer à créer de la valeur et par la même de l’emploi, qui peut être un facteurd’attraction du territoire. »

Les fondateurs de la WWV envisagent de déployer le projet courant du premier
trimestre 2014, d’abord en s’appuyant sur les entrepreneurs bretons qui
se reconnaîtront dans cette initiative, ensuite en faisant appel à quelques investisseurs ‘corporate’ qui y verront une manière d’accompagner des projets innovants qui pourront trouver parfois des applications dans leur propre métier.

D’ici 4 à 5 ans, grâce à la WWV, 25 M€ auront été investis par des entrepreneurs et des entreprises bretonnes dans des projets de développement numériques au travers du fonds West Web Valley. Au-delà, cette initiative aura permis de créer entre 100 et 200 emplois directs dans le bassin brestois.

A propos de la West Web Valley

Basé à Brest, en Bretagne, l’incubateur West Web Valley est une société de
financement précoce de start-up internet. Avec l’objectif de créer de nouveaux
services web et mobile à forte valeur ajoutée,l’incubateur West Web Valley s’appuie sur le groupe aC3 / Evernet/ Bluecom (100 collaborateurs sur Brest dans le web et les réseaux) pour booster l’éclosion de start-up web et propulser les plus prometteuses au niveau international.

La West Web Valley lancera son premier fonds West Web Valley
courant du premier semestre 2014.

A propos des fondateurs

- Charles Cabillic, CEO aC3 groupe. Diplômé des Ecoles Centrale de Nantes et Paris, il rejoint en 1997 le Crédit Mutuel Arkéa et devient Responsable Banque en ligne du groupe. En 2005,il lance aC3-distribution, spécialisée dans le domaine de l’Immobilier. aC3 est aujourd’hui leader français dans le domaine
de l’édition de logiciel et de sites pour les agences immobilières. En 2009, il
crée Linkea et Zi-Apps et s’associe à Sébastien LeCorfec pour poursuivre le développement d’Evernet, et lancer la West Web Valley...

- Sébastien Le Corfec, Entrepreneur créatif, Sébastien lance régulièrement de nouvelles structures dans le web : Evernet, Roulez Malin, Coocoon home
... A présent associé à Charles Cabillic sur Evernet, Linkea, Zi-Apps, leur dernier projet en date est la création de l’accélérateur de start-up West Web Valley.
A noter qu’en 2001, il collabore au développement du réseau social copainsdavant.com avec le Benchmark Group
(journaldunet.com et linternaute.com)

-  Ronan Le Moal, CEO Crédit Mutuel Arkea. Dès la sortie d’HEC, Ronan Le Moal rejoint le Crédit mutuel de Bretagne. En 2001, il est nommé directeur de Suravenir. En 2005, il devient directeur général de Symphonis, courtier en ligne spécialisé dans l’assurance-vie du groupe. En 2006, ildonne naissance à Fortuneo, alors 2e courtier en ligne français. En 2008, Ronan Le Moal
est nommé directeur général du groupe Crédit Mutuel Arkéa

publié le 23 janvier 2014
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA