@ Brest

Relier et partager autour du web

1er Laboratoire commun organisme de recherche public - PME / ETI (LabCom) pour la Bretagne | Telecom Bretagne + Latim + Medecom

Medecom est une entreprise qui a été accompagnée par le Technopôle à sa création en 2000.

 

Le laboratoire est dirigé par Gouenou Coatrieux, Maître de Conférences à Télécom-Bretagne, et Michel Cozic, Directeur R&D de l’entreprise MEDECOM.

Il est porté par le Laboratoire de Traitement de l’Information Médicale (LaTIM-Inserm UMR 1101-UBO), l’Institut Mines-Télécom / Télécom Bretagne et la société MEDECOM.

L’Agence Nationale de la Recherche l'a labellisé en Octobre 2013 dans le cadre du programme "ANR LabCom" qui vise à inciter les acteurs de la recherche publique à créer de nouveaux partenariats structurés à travers la constitution de « Laboratoires Communs » entre une PME ou une ETI et un laboratoire d'organisme de recherche de droit public.

Des objectifs stratégiques pour l’avenir
A l’heure où le partage de l’information médicale est un enjeu clé pour la modernisation de nos systèmes de santé tant pour améliorer la prise en charge des patients que l’offre de soins, il est de plus en plus important de maîtriser la sécurité des données et de leurs traitements.

C'est d'abord le domaine de l'imagerie médicale, coeur de métier de MEDECOM et domaine d'expertise du LaTIM, qui est visé. L’image est en effet omniprésente dans le parcours de soins, non seulement pour le diagnostic, mais aussi au cours des interventions chirurgicales et lors du suivi thérapeutique. Si les centres d'imagerie se regroupent et mutualisent leurs ressources tant matérielles qu'humaines sur des plateaux techniques de pointe, c’est pour offrir des compétences de plus en plus spécialisées et maintenir la permanence temporelle et la continuité géographique des soins. La télémédecine, comme la télé-radiologie et la télé-expertise, répond aussi à ce besoin.

Aujourd’hui, le Cloud (utilisation de serveurs distants accessibles par Internet pour stocker et traiter l'information) suscite un grand intérêt en santé. Il bouscule les modèles économiques actuels et nécessite de créer des outils innovants adaptés à de nouveaux usages. Mais, que ce soit pour le patient ou le professionnel de santé, cette externalisation des données soulève aussi de nombreuses questions en termes de sécurité. Si les problèmes de confidentialité et du respect du droit à la vie privée du patient sont importants, la vérification de l’intégrité des données comme de leurs origines est tout aussi essentielle. De ces deux derniers aspects dépend le degré de confiance (fiabilité) que leur accordera un professionnel de santé avant de les utiliser. Les problèmes de traçabilité de l’information ne sont pas non plus à négliger.

 

Comment transmettre l’information tout en la maintenant protégée ?
C’est l’objectif du SePEMeD. Ses activités s’articulent autour de deux axes : le traitement de données et la protection de données externalisées. Elles s’appuieront sur les compétences reconnues du LaTIM et des chercheurs de Télécom Bretagne en matière de Sécurité : tatouage de données (incrustation et dissimulation d’un message codé dans une image pour assurer l’authenticité et l’intégrité de l’information), chiffrement et en traitement d’images, et de MEDECOM en matière de solutions logicielles de traitement d'images médicales.

 

 

publié le 3 décembre 2013
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
DSC_7348.jpg
par Vincent Catillon
Creative Commons BY-NC-SA