@ Brest

Relier et partager autour du web

Brest en biens communs : bilan de l’édition 2013

Pour cette troisième édition de "Brest en biens communs", le succès est à nouveau au rendez-vous. Le 18 novembre dernier, les partenaires et organisateurs se sont rencontrés pour tirer un premier bilan de cette troisième édition.

Retour sur cette troisième édition :

2013 l’année de la diffusion

Cette troisième édition aura donc eu la particularité de s’inscrire pour la première fois dans une dynamique nationale et un peu plus (en Afrique et au Québec notamment). En effet s’appuyant sur le succès des éditions brestoises passées, le collectif Villes en Biens Communs s’est formé et a lancé une dynamique à travers toute la France pour que cette quinzaine soit l’occasion dans de nombreuses villes de montrer notre attachements aux biens communs et aux valeurs de partage et d’échange qui leur sont attachés.

Ainsi ce sont près de 200 initiatives à travers la France et même au delà qui ont été proposées durant cette quinzaine. A Brest et au Pays de Brest ce sont plus d’une quarantaine d’initiatives qui auront été organisées par plus de 20 structures et associations :


Agrandir

Une diversité d’évènements

Ateliers, tables rondes, animations, temps fort, concert... encore une fois la diversité des intiatives proposées était présente tant sur le fond que sur la forme et certains évènements ont put se dérouler dans une ambiance festive tandis que d’autre étaient placés sous le signe de l’échange.

Parmi les points forts de ces rencontres, citons la qualité des intervenants extérieurs avec notamment :

  • Benjamin Bayart et sa conférence lors du temps fort d’ouverture de cette troisième édition. Cette conférence a connu un franc succès en réunissant près de 100 participants venues du Pays de Brest et d’ailleurs.
    La venue de Benjamin a été l’occasion pour nous de réaliser une captation vidéo de la conférence dont voici la première partie :

Les autres parties sont visibles ici : partie 2 - partie 3 - partie 4

Une captation sonore de la conférence a également été faite par l’association Longueur d’ondes et mise en ligne sur sa plateforme Oufipo : captation sonore

  • Christine Vaufrey, Anne-Céline Grolleau, Rémi Bachelet et Sylvain Laubé pour leur participation à la table ronde autour des MOOC, organisée par Jean Marie Gilliot (Telecom Bretagne).
    Cette table ronde a également fait l’objet d’une captation sonore également accessible en ligne sur le plateforme Oufipo : captation sonore
  • Danièle Boursier, Frédéric Raveleau et les membres du groupe Feiz Noz Moc’h pour leur participation à un temps d’échange autour des musiques libres organisé par la Carène et qui a donné lieu à un débat intéressant sur les créations artistiques musicales et leurs modes de diffusion.
  • Lionel Maurel qui, une nouvelle fois, a eu la gentillesse de nous rendre visite à Brest lors d’une conférence dans le cadre de la copy party organisée par les bibliothèques municipales et le réseau Doc@brest. Cette conférence ouverte au public a réuni une quarantaine de participants et a été l’occasion d’une captation vidéo faite par les Petits Débrouillards de Bretagne :


Tu ne copieras point ? Pour une redécouverte... par bibliobrest

  • Régis Lechien qui nous a fait profiter de son expérience d’avocat spécialiste des questions du numérique et du multimédia lors d’une conférence sur les données personnelles. Se sont une trentaine de participants qui se sont réunis à la Cantine brestoise.
    La vidéo de cette conférence sera d’ici peu mise en ligne.

A nouveau l’association Longueur d’Ondes nous permet de garder une trace numérique de cette conférence grâce à cette dernière captation sonore réalisée par l’association : captation sonore

Un temps fort en ouverture

Cette année donc la quinzaine des biens communs a été inaugurée lors d’un temps fort organisé dans les locaux de la Cantine numérique brestoise. Tout au long de la journée ateliers et temps d’échanges auront permis à un public curieux de découvrir des sujets aussi divers et variés que les logiciels libres, la carte OpenStreetMap, la maquette 3D de Brest Métropole Océane ou encore diverses plateforme collaboratives.

Les temps forts de cette journée se sont principalement articulés autour du logiciel libre et de la carte OpenStreetMap.

  • La Maison du Libre, une Install Party et des ateliers :
    L’association a investi les locaux et ses bénévoles sont venus faire découvrir au public les multiples possibilité de création qu’offrent les logiciels libres. Ainsi des ateliers autour de Blender ont été proposés. La plateforme de service Libranet a également fait l’objet d’un atelier de découverte, elle fournis notamment une offre alternative de services tels que le mail et l’hébergement de blogs.
    Toute au long de la journée les bénévoles de l’association ont également accueilli les personnes désireuses de passer à un système d’exploitation libre basé sur les logiciels GNU / Linux.
  • Tiriad, une carte de l’accessibilité.
    L’association se proposait d’animer un atelier autour de la carte collaborative OpenStreetMap et plus précisément sur la thématique de l’accessibilité. S’inscrivant dans un projet plus ambitieux d’enrichir la carte OSM de Brest avec des données sur l’accessibilité, ce premier atelier a été l’occasion pour les participants d’apprendre à contribuer au projet OpenStreetMap et de regarder le territoire sous l’angle de l’accessibilité. Merci à Jean Louis Zimmerman qui est venue d’Orange pour nous faire bénéficier de son expertise sur le sujet.


  • Benjamin Bayart, Internet et ses enjeux ou comment faire discuter Voltaire et Cro-Magnon.
    Président de la fédération FDN, Benjamin Bayart est expert en télécommunications, et porte-parole de French Data Network, le plus ancien fournisseur d’accès à Internet en France encore en exercice. Sa venue aura permis de découvrir les enjeux qui existent autour d’Internet et de mieux comprendre en quoi ce réseau a permis de modifier fondamentalement la façon dont nous faisons société, constituant ainsi un bien communs qu’il est nécessaire de défendre.

Second week end : sous le signe de la copie

Le réseau des bibliothèques municipales et les documentalistes de Doc@Brest ont tenues à s’associer à cette troisième édition en proposant une Copy Party, moment festif durant lequel les usagers des bibliothèques auront put découvrir qu’il est tout à fait légal de copier des contenus tant que ceux-ci sont issues d’une source légale.

Si peu de monde a effectivement réalisé des copies, ce fut malgré tout l’occasion de sensibiliser le public grâce notamment à l’organisation d’ateliers et surtout par la conférence de Lionel Maurel, juriste de formation et conservateur des bibliothèques qui s’est tenue à l’auditorium du musée des beaux arts.

Cette conférence aura accueilli une trentaine de participants et était également rediffusée en simultanée dans l’ensemble des bibliothèques municipales de la ville et sur Internet.

Les retours des bibliothèques sur cette journée sont positifs notamment du fait de la bonne mobilisation des bibliothécaires et de leur intérêt porté à ce sujet.

Dernier week end : dans les abers et les quartiers

Le dernier week end les initiatives se sont déplacées dans les quartiers et au Pays de Brest notamment grâces à l’association Tiriad et la Maison des abers qui souhaitaient proposer un temps de libération de la biodiversité dans les abers et aux acteurs du quartiers de Saint Marc avec le désormais traditionnel Festival de la soupe.

  • Libérer la biodiversité dans les abers
    Cette initiative qui s’est déroulée sur une journée complète a été l’occasion pour l’équipe de la maison des abers de découvrir Wikipédia et le fonctionnement du logiciel Mediawiki. En effet 5 membres de l’association Wikipedia France ont fait le déplacement depuis Rennes pour participer à cette journée, leur intervention a ainsi été l’occasion de rassurer certains participant sur ce qu’est réellement wikipédia (qualité des données, modération des contributions...).
    Cette journée de découverte du territoire aura surtout été l’occasion d’un échange de savoir entre d’une part les habitants et d’autre part les wikipédiens qui se sont chargés de mettre en ligne les données récoltés.
  • Saint Marc, un week end riche en initiative.
    De nombreuses initiatives ont été proposées tout au long de ce dernier week end sur le quartier de Saint Marc. Le vendredi aura été l’occasion pour les habitants du quartier de venir récupérer des graines afin de fleurir les rues du quartier, plus de 150 sachets ont été distribués dans les divers point de retrait mis en place par la mairie de quartier.
    Cette initiative s’est prolongée le dimanche par une balade dans le quartier organisée par le conseil consultatif en partenariat avec Bretagne Vivante. Les naturalistes bénévoles de l’association auront ainsi permis à une vingtaine de participants de redécouvrir les paysages, la faune et la flore du quartier.
    Autre initiative proposée par le conseil consultatif et le Patronage laïque du Pilier Rouge, le Festival de la Soupe est comme chaque année l’occasion de partager ses recettes dans un moment festif qui a été agrémenté cette année d’une Disco Soupe.

Un bilan positif

L’ensemble des partenaires présents à la réunion de bilan du 18 novembre dernier s’accordent à dire qu’une nouvelle fois Brest en Biens Communs a connu un réel succès. Même si de rares initiatives n’ont pas trouvées leur public, globalement la richesse et la diversité des actions proposées montre que la diffusion et la défense des biens communs continue de faire son chemin dans notre société et touchent progressivement un public chaque année plus important.

Il est toujours très difficile d’évaluer la réelle participation du public a ce type d’évènements qui sont éclatés dans le temps, les lieux et les formes, mais nous pouvons malgré tout estimer globalement à plus de 1300 personnes accueillies cette année sur l’ensemble de la quinzaine.

La couverture médiatique de l’évènement est également un point satisfaisant avec plusieurs articles parus dans la presse quotidienne et les hebdomadaires gratuits (voir quelques articles en bas de page).
A noter également cette année que toute au long de la quinzaine, Tébéo aura relaté les différents évènements proposés dans une émission hebdomadaire. Des interviews de certains intervenants ont également été réalisées par la chaine.

Certaines initiatives ont également réalisé une communication spécifique comme par exemple la Copy partY avec la réalisation d’affiches qui auront eu un réel succès

Enfin et comme pour la précédente édition, Brest en Biens Communs et le Festival Intergalactique de l’image alternative organisé par l’association Canal Ty Zef auront été étroitement lié avec notamment la réalisation d’une dizaine de Kino diffusés sous licence libre (que vous pouvez découvrir ici, le sous titrage des films proposés dans le cadre du festival entièrement réalisé à partir de logiciels libre, l’organisation d’un Fest Noz en Créative Commons...

Pour conclure et afin d’accroitre encore un peu plus la visibilité des biens communs tout au long de l’année, la proposition de labelliser les évènements et initiatives qui se déroulent à Brest et au Pays de Brest a été faite par les partenaires. L’idée consisterait donc à apposer un visuel "Brest en Biens Communs" sur chaque initiative dès que celle-ci serait en lien avec les communs.

Rendez-vous dans 2 ans donc pour une quatrième édition !

Quelques ressources

Captations réalisées
Par le Service Internet et Multimédia :

Par les Petits Débrouillards

Par Longueur d’Ondes

Articles dans la presse :

Trouvé en vrac sur le web en lien avec villes en biens communs

Posté le 5 décembre 2013 par Frédéric LEON
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Finistère : Brest
par Luc DBP
Creative Commons BY-NC-SA