@ Brest

Relier et partager autour du web

Copy Party : le bilan

Le 12 octobre dernier, dans le cadre de Brest en Biens Communs, le réseau Doc@Brest a participé à l’organisation de la 1e Copy Party brestoise organisée dans les bibliothèques.
Il y avait eu auparavant deux autres Copy Party "Hors les murs" à l’occasion des Open Bidouille Camp 1 & 2.

Voici un petit compte-rendu de cet événement…

Format de la Copy Party

  • En parallèle dans le réseau des BM et à la BU Lettres (ouverte exceptionnellement le samedi après-midi pour l’occasion)
  • Des animations prévues sur plusieurs sites (retrouvez ici le programme !)

Le bilan

  • Un bon relais dans les médias : Le Télégramme, Ouest-France, 7 jours à Brest, Tébéo, France Bleu Breizh-Izel, un blog du Monde. L’affiche de la Copy Party en particulier a attiré l’oeil.
  • Une déception sur le nombre de copieurs : une douzaine seulement à la BU Lettres… alors que la BU était pleine ! Peu de monde en BM.
  • L’atelier pour les professionnels, organisé en amont de la Copy Party, a rassemblé 18 personnes
  • Animations pour les usagers : gros flop pour l’intervention "qu’est-ce qu’une copy party ?" à la BU Lettres. On espérait la présence de quelques enseignants-chercheurs mais seuls des documentalistes sont venus. En BM, l’atelier de l’ECM sur le téléchargement légal a fait le plein (10 personnes), l’atelier sur la copie du patrimoine (Bibliothèque d’Etude) a attiré une douzaine de personne, et les ateliers kirigami / origami (Médiathèque de Lambézellec) ont attiré quelques usagers, mais peu, relativement à une forte fréquentation des BM.
  • La conférence de Lionel Maurel a été suivie essentiellement par les professionnels de la documentation (une trentaine de personnes présentes, quelques autres spectateurs par visio), mais appréciée également par des non-professionnels qui ont souligné que les enjeux abordés dépassaient le cadre des bibliothèques et de la documentation…

Sur le plus long terme :

  • De nombreux collègues Brestois sont désormais sensibilisés à cette question de la copie privée : les bibliothécaires et professionnels de la documentation ont pu échanger sur les enjeux de droits et sur les questions d’accueil liées à la copie privée : que faire face à un usager qui copie et comment accompagner une usager qui souhaite copier ? Comment lui expliquer au mieux quand il reste dans son droit et quand il sort de celui-ci ?
  • Le guide "Copier sans pirater" reste désormais disponible au public, en permanence dans les différents établissements : il a été conçu pour être consulté aussi en dehors de la Copy Party
  • En BU, une réflexion s’est amorcée sur la mise à jour des affichages laissés à côté des photocopieuses : informer les usagers qu’avec leur propre matériel, ils peuvent copier légalement l’intégralité du document serait intéressant. Par ailleurs, quand un usager rend un document en retard parce qu’il n’a pas fini de travailler dessus à temps, pourquoi ne pas l’informer de la possibilité d’en faire chez lui une copie personnelle ? Cela vaut aussi pour les documents empruntés via le PEB (Prêt entre Bibliothèques).

Au final : un bilan mitigé, mais qui pose de bonnes bases pour la suite !

Beaucoup de curiosité de la part des médias, des professionnels, des usagers, mais au final assez peu de copieurs. Néanmoins, des usagers mieux informés de leur droit et qui pourront en user quand cela sera nécessaire pour eux, et une communication sur les bibliothèques comme endroit où l’on peut faire plein de choses (Vous ne savez pas tout ce que vos bibliothèque peuvent faire pour vous) ! Et pour le réseau Doc@Brest, une première expérience dans l’événementiel riche d’enseignements…

Vous pouvez retrouver ici la conférence de Lionel Maurel "tu ne copieras point : pour une redécouverte de la copie", captée par les Petits débrouillards :


Via un article de julie, publié le 25 novembre 2013
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA