@ Brest

Relier et partager autour du web

B-ware 2013, le programme

Iris par Roberta F. // Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported

Iris par Roberta F. // Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported

Après les objets de l’internet en 2011 au Quartz, les rencontres entre entreprises, les enjeux du numérique et le lancement de la Cantine numérique en 2012, B-ware 2013 vous propose cette année l’économie de la donnée comme thème. Open data, Big data, Small data, visualisation de données, datajournalism sont quelques-uns des sujets qui seront traités dès le 12 décembre 2013.

95% des événements de la semaine sont en entrée libre. Certains sont plus orientés grand public, d’autres pour les publics professionnels, et d’autres encore sont mixtes (voir cela en un coup d’oeil). Certains événements peuvent nécessiter une inscription, très rapide (tout est expliqué ici au fur et à mesure).

Aperçu du programme au 11 novembre (détails à venir. en italiques : en cours de montage ou date à confirmer) :

  • jeudi 12 décembre matin : technoférence du pôle Images & Réseaux sur le big data
  • jeudi 12 décembre soir (à Morlaix) : le Cloud pour les entreprises
  • vendredi 13 décembre après-midi : comment cartographier des acteurs et leurs relations
  • lundi 16 décembre : les données et la santé, open data, quantified self, capteurs et santé
  • mardi 17 décembre : données + mer…
  • mercredi 18 décembre après-midi : datajournalisme (formation pour 12-15 personnes)
  • jeudi ou vendredi : data et art numérique

Se préparer

Pour une bonne mise en jambes, B-ware préconise la lecture du cahier de veille Managing data in a hyperconnected world de la Fondation Télécom. Pour une bonne relaxation, B-ware recommande Web in Lorient le 13 novembre. Et une fois votre corps bien numérisé, B-ware prescrit les prolongations avec la prochaine édition de LeWeb, LeWeb’13 (10-12 décembre).

Organisation

La Cantine numérique brestoise et ses partenaires fondateurs, notamment le Technopôle Brest-Iroise, l’AFEIT et Nereÿs, sont les organisateurs de cette troisième édition de B-ware.

À propos de cette photo d’Iris…

The Iris flower data set or Fisher’s Iris data set is a multivariate data set introduced by Sir Ronald Fisher (1936) as an example of discriminant analysis. It is sometimes called Anderson’s Iris data set because Edgar Anderson collected the data to quantify the morphologic variation of Iris flowers of three related species. Two of the three species were collected in the Gaspé Peninsula « all from the same pasture, and picked on the same day and measured at the same time by the same person with the same apparatus ».

The data set consists of 50 samples from each of three species of Iris (Iris setosa, Iris virginica and Iris versicolor). Four features were measured from each sample : the length and the width of the sepals and petals, in centimetres. Based on the combination of these four features, Fisher developed a linear discriminant model to distinguish the species from each other.

Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Iris_flower_data_set

Via un article de aymeric, publié le 17 novembre 2013
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA