@ Brest

Relier et partager autour du web

Brest en Biens Communs 2013

Conférence gesticulée : TIC-TAC, le temps c’est de l’argent

Conférence gesticulée de Philippe Cazeneuve suivie d’un Café-débat Paradoxe : "Plus on invente des techniques pour gagner du temps ... et moins on a de temps disponible !"

Un texte repris du site collaboratif "Brest en biens communs"

Brest
Le Vendredi 18 Octobre 2013 de 18h00 à 20h30

Informations détaillées

Une réflexion sur l’accélération du temps et les liens avec la diffusion des technologies numériques, qui s’appuie entre autres sur les travaux du sociologue Harmut Rosa, Accélération : une critique sociale du temps, Ed. La découverte, 2010.

(cf article d’Hubert Guillaud dans Internet Actu en lien ici)

Cette conférence gesticulée sera présentée en public à l’occasion de la semaine "Ville en Biens communs" à Brest. Elle sera suivie d’un débat : "Et si considérer le temps comme un Bien commun était une solution pour lutter contre ce sentiment d’accélération qui nous dépasse ?"

Intervenant : Philippe Cazeneuve

où ?
2 rue Frézier
29200 Brest
France

Plus d’infos

Communiqué de presse communiqué par P Cazeneuve :

Dans le cadre de la semaine « Brest en Biens communs », la Ville de Brest propose le vendredi 18 octobre 2013 à 18h30 dans le Salon Colbert de l’Hôtel de Ville, une conférence-gesticulée de et par Philippe Cazeneuve : « TIC-TAC, le temps c’est de l’argent », qui sera suivie d’un débat avec la salle (entrée gratuite).

Cette nouvelle création, nous entraine dans une réflexion sur l’accélération du temps à partir d’un paradoxe : plus on invente des techniques pour gagner du temps … et moins on a de temps disponible !
La partie d’échecs perdue en 1997 par Gary Kasparov contre l’ordinateur Deep Blue d’IBM marque-t-elle le début de la fin d’une informatique maîtrisée par l’humain ? La place prise par le trading à haute fréquence au sein des places boursières mondiales semblerait aujourd’hui le confirmer.

« L’information et la finance, qui opèrent à l’échelle du monde en quelques fractions de secondes, (…) ne sont plus susceptibles d’être maitrisées politiquement et même en partie juridiquement.
Les individus et les États nationaux sont devenus trop lents pour la vitesse de transaction de la modernité mondialisée : la culture, la politique, le droit ne peuvent plus suivre la cadence des évolutions actuelles. » Hartmut Rosa, , Accélération. Une critique sociale du temps, 2010.

Vous avez dit : conférence gesticulée ?
On pourrait définir la conférence gesticulée comme la rencontre entre des « savoirs chauds » tirés de nos expériences de vie et des « savoirs froids » appris dans les livres ou à l’Université.
Cela ne donne pas un « savoir tiède » … cela donne de l’orage !
La conférence gesticulée est un outil d’Éducation populaire qui propose d’amorcer une réflexion critique et politique sur une question de société, tantôt sérieuse et documentée, tantôt drôle ou émouvante … et parfois même un peu déjantée !

Cette conférence a été créée dans le cadre d’un cycle de formation « Monte ta conf’ », animée par Franck Lepage et la coopérative du Vent Debout.

Sociologue de formation, Philippe Cazeneuve travaille dans le numérique depuis 25 ans, comme concepteur et chef de projet multimédia, chargé de publications électroniques, formateur bureautique, animateur multimédia, responsable d’un centre de ressources et de formation dans une MJC ... Engagé dans la lutte contre « la fracture numérique » depuis quinze ans, il développe une approche critique et novatrice de la pédagogie des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) : la Médiation numérique.

Contact :
Mairie de Brest
Service Internet et expression multimédia
...

Retrouvez le programme complet de Brest en Biens Communs

Posté le 19 octobre 2013 par Valérie Picolo
©© a-brest, article sous licence creative commons cc by-sa
flickr
Place of the bridge, 05.05.2014.
par Dāvis Kļaviņš
Creative Commons BY-NC-SA