@ Brest

Relier et partager autour du web

Des colporteurs à Collporterre

Accompagner les démarches collaboratives sur les territoires

Collporterre est une association loi 1901 qui travaille à diffuser l’usage des pratiques collaboratives dans un objectif de développement durable et solidaire. Nous souhaitons ainsi contribuer à la multiplication des projets de territoires qui favorisent le vivre-ensemble et le bien commun.

Après une année de lancement des activités de Collporterre, nous voici à la veille de la rentrée, l’heure de faire un premier bilan et d’envisager la suite !

C’est aussi l’occasion de présenter notre site Internet, que nous avons pensé et développé avec Nicolas Filloque, graphiste et co-fondateur de Formes Vives. Merci à lui pour sa patience et sa créativité !

Vous retrouverez sur ce wiki toutes nos implications, réflexions et inspirations, le tout diffusable et réutilisable sous licence libre (CC by SA) !

Pourquoi avons-nous décidé de fonder Collporterre ?

Alors que les bouleversements sociétaux actuels nous imposent de repenser notre manière de développer nos territoires et de vivre ensemble, l’élargissement des pratiques de collaboration issues du numérique offrent aujourd’hui de nouvelles opportunités dans la vie de tous les jours.

Consommer, produire et plus largement travailler de manière collaborative n’a jamais été aussi simple et accessible. Surtout, il apparaît que ces nouvelles façons de faire et de vivre sont sources d’efficience et bien souvent créatrice de lien social sur les territoires.

Avant même de nous constituer en association, nous nous sommes intéressés aux territoires innovants et aux organismes mobilisés sur cette question. Nous avons alors participé à l’Université d’été organisée par l’Institut du Nouveau Monde à Montréal sur le thème de la Révolution Créative, lu des récits et ouvrages (merci à Thanh Nghiem pour « Des Abeilles et des hommes » ou encore à J. Rifkin pour « La troisième révolution industrielle ») et rencontré de nombreux acteurs du changement !

Chemin faisant, nous avons décidé d’approfondir notre compréhension des pratiques et méthodologie collaboratives en participant à la formation Animacoop. Merci à Laurent, Jean-Michel, Elzbieta et Louis-Julien pour leur passion pour la coopération, leur bienveillance quotidienne et leur soutien matériel et humain !

Au fil des rencontres, des occasions et de nos réflexions, nous avons ainsi découvert l’étendue des applications qui mêlent pratiques collaboratives et démarches de territoires. Que l’on s’intéresse à l’économie collaborative, à l’innovation sociale ou encore à l’économie circulaire, la notion de « faire ensemble » est essentielle et surtout permet d’envisager une véritable transition des territoires, plus respectueux de l’Homme et de son environnement.

Nous avons alors décidé au printemps 2012 de faire de ce constat un défi : nous nous sommes donc constitués en association et avons développé ce projet.

Quelles sont les activités de Collporterre ?

Pour que les pratiques de coopération entre acteurs d’un territoire se multiplient, il faut les décrypter, les outiller, les diffuser et faciliter leur mise en réseau. C’est la mission que s’est fixée Collporterre.

Nous utilisons trois leviers pour mener à bien cette mission :

  • La valorisation des initiatives existantes

Pour contribuer à la pollinisation des idées et des pratiques des acteurs, nous nous attachons à partager une veille régulière via les réseaux sociaux, à écrire des articles sur nos découvertes et implications et à « libérer le comment-faire » des initiatives qui nous tiennent à cœur.

  • L’accompagnement de porteurs de projets – publics et privés

Le développement d’un projet collaboratif bouleverse les pratiques d’animation et les méthodologies de projet, modifient le rapport aux autres, au temps et aux outils. C’est pourquoi nous proposons d’accompagner les porteurs de démarches de territoire dans l’appropriation des méthodologies et outils qui favorisent la collaboration : découverte de techniques et d’outils d’animation qui facilitent la collaboration, expérimentation de méthodologies pour impulser de la participation, réflexion sur les conditions et modalités de mise en œuvre des projets et démarches de territoire.

Quelques illustrations :
- Accompagnement du Parc Naturel Régional d’Armorique
- Accompagnement du Pays de Brocéliande
- Accompagnement de la Communauté urbaine de Bordeaux

  • Le développement de savoirs théoriques et pratiques

Afin d’enrichir le bien commun et d’élargir nos pratiques collaboratives, Collporterre développe des actions de médiation afin d’agir comme un micro-laboratoire, producteur de richesses et de connaissances partagées et facilement partageables.
Nous faisons ainsi appel à la méthodologie de la recherche-action, qui favorise :
La créativité tout en en ayant un certain recul sur nos pratiques, en alternant conceptualisation et mise en œuvre des idées.
La circulation des connaissances et la production de savoirs hybrides, en croisant les regards, les pratiques et les enjeux (praticiens / chercheurs).

Quelques illustrations :
- Recherche-action sur la consommation collaborative
- Recherche-Action sur l’innovation sociale ouverte

Au cours de cette première année, nous avons donc exploré et investi 4 thématiques principales : La consommation collaborative, l’innovation sociale, l’économie circulaire et les pratiques de collaboration

Et comment fonctionne Collporterre ?

Collporterre est une association loi 1901, composé d’un Conseil d’administration de trois personnes : Amandine Piron, Cédric Chaperon et Guillaume Chevalier. Tous trois impliqués depuis plusieurs années dans le développement local, le développement durable, les pratiques de collaboration, l’innovation sociale et les usages du numérique.

Un 4ème cavalier, essentiel à la vie de Collporterre, coordonne les activités de l’association : Gwendal Briand. Co-fondateur de l’association, c’est avec beaucoup de plaisir que l’association l’a embauché en contrat CDI le 3 juillet dernier.

Enfin, nous avons bénéficié du soutien matériel et financier de la Ville de Brest (appel à projet multimédia 2012), de Brest Métropole Océane (appel à projet ESS 2012), du Conseil Régional de Bretagne (programme de recherche-action ASOSc) et de l’État (Bourse Défi Jeune) ; aides précieuses qui nous ont permis de débuter nos activité dans de bonnes conditions.

Aujourd’hui, Collporterre est financée pour 50% par des prestations de service et pour 50% par subvention (Région Bretagne - programme de recherche-action ASOSc).

Nos prochains défis, rêves et envies ?

...Consolider les activités de notre association, Développer nos relations de collaboration professionnel avec d’autres structures afin de travailler toujours et encore plus en réseau, Explorer de nouveaux chemins de créativité et d’intelligence collective, Consolider notre Conseil d’administration, Continuer à s’investir dans le développement actif de nos territoires, dans le respect du bien commun et du vivre-ensemble...

"Parce que 1+1=3" !

Contacts :
www.collporterre.org
contact@collporterre.orgL’adresse originale de cet article est http://www.eco-sol-brest.net/Des-co...

Via un article de collporterre, publié le 26 août 2013
©© a-brest, article sous licence creative commons cc by-sa
flickr
Finistère : Pointe Saint Mathieu
par Luc DBP
Creative Commons BY-NC-SA