@ Brest

Relier et partager autour du web

Fiche descriptive pour la plateforme Imagination for people

Cartes ouvertes au Pays de Brest

La ville de Brest favorise le donner à voir qui met en valeur les initiatives, les relie à d’autres et participe à une transformation sociale libre, durable et solidaire.

Dans cet esprit elle favorise la publication des innovations sociales du territoire sur la plate forme "Imagination for People" d’où cet article est repris.

A propos du projet

Les cartes libres et réutilisables d’Openstreetmap, sont un formidable outil d’information, de mise en valeur, d’implication des acteur-ice-s d’un territoire. La libération des données du système d’information géographique de Brest Métropole Océane et du Pays de Brest fournit une base aux projets de co-production et d’appropriation des cartes reliant services publics locaux, acteurs d’Openstreetmap et habitant-e-s.

Une application particulière Chimère favorise la réalisation de cartes participatives.

Ce projet, accompagné par le service "Internet et expression multimédia" de la ville de Brest, a été initié autour d’« Internet et multimédia en Pays de Brest, usages innovants et lien social sur les territoires » projet soutenu jusqu’en 2011 par la région Bretagne.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ?

Grâce au projet OpenStreetMap initié en 2004, la réutilisation de cartes libres peut devenir réalité. Le groupe de travail Cartes-Ouvertes a été créé après la semaine "Brest en biens communs" en novembre 2009 pour accompagner les différents acteurs, favoriser les collaborations et développer les initiatives dans le Pays de Brest. La singularité du projet est qu’il associe dans une même dynamique animateurs d’espaces multimédia du territoire, acteurs d’open Street Map, ingénieurs du systéme d’information géographique, communes enquêtes de cartes libres et associations concernées par une cartographie d’usage. Par les carto parties les communes impliquent la population dans la construction de ces cartes libres du territoire qui sont désormais utilisables par les municipalités, associations ou plus largement les habitants.

Parallèlement et pour permettre l’agrégation de données une application Chimère donne la possibilité a chacun de répertorier des informations géo localisées, d’afficher des ensembles de points d’intérêts spécifiques variant d’une commune à l’autre (fours à goémens, chemins piétons etc ..) et de les compléter avec des informations supplémentaires (liens vers un article sur le Net, description détaillée, images, ...)

Quelle est la plus-value sociale du projet ?

En associant acteurs publics, associatifs, et les centres multimédia des municipalités participant au projet, l’implication des habitants s’en trouve d’autant plus facilitée, ces derniers peuvent ainsi participer activement à la construction de la carte de leur commune au cours des carto-parties qui sont régulièrement organisées. Ces manifestations conviviales offrent une occasion pour chacun de se rencontrer contribuant ainsi à renforcer les liens entre les habitants d’un même territoire.
De plus, les données versées au projet OpenStreetMap sont publiées sous une licence libre qui permet leur modification ainsi que leur réutilisation pour des projets tiers. Alors que les cartes propriétaires rendent difficile l’utilisation de ces données, le modèle OpenStreetMap peut potentiellement favoriser la création de nouveaux projets qui s’appuieraient sur les données libres de droits.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ?

Le fait que ce projet s’appuie sur la carte libre OpenStreetMap facilite son déploiement sur de nombreux territoires. Aujourd’hui nous essayons de mobiliser plusieurs communes du Pays de Brest en organisant des ateliers dans les espaces multimédia des communes pour lesquels la carte OpenStreetMap est pas ou peu complétée.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ?

La convergence d’une libération des cartes de Brest Métropole Océane, de groupes de personnes collectant des données pour OSM, d’une démarche d’appropriation sociale des outils numériques à Brest et au pays de Brest.

Quel est le modèle économique de ce projet ?

Une initiative collaborative qui relie acteurs publics, médiateurs du numérique, contributeurs d’OSM et particuliers intéressés par la cartographie .

Article original sur Imagination For People

Posté le 12 mars 2013 par Gaëlle Fily
©© a-brest, article sous licence creative commons cc by-sa
flickr
Téléphérique Brest
par juleg29
Creative Commons BY-NC-SA