@ Brest

Relier et partager autour du web

Mondialisations, démondialisations ?

Les Géopolitiques de Brest 2013

La chute du Mur de Berlin, ajoutée à l’irruption de la civilisation internet, ont projeté l’homme de la fin du XXe siècle dans une dimension nouvelle : alors que pendant tout le siècle les hommes se sont déterminés en fonction des grandes idéologies, du fascisme au communisme, une nouvelle donne lui est proposée : l ’inscription dans la Mondialisation. Souvent qualifiée d’« heureuse » par les libéraux, avant tout porteuse d’inégalités et de nouvelles formes d’exploitation pour ses critiques, la Mondialisation n’en constitue pas moins l’inscription majeure dans laquelle se trouve projetée l’Humanité. Pour autant les historiens nous disent que la mondialisation n’est pas si nouvelle, que déjà au XVIe siècle le Monde a connu un phénomène du même type. C ’est pourquoi les Géopolitiques de Brest se proposent d’analyser la mondialisation dans ses diverses dimensions, historiques et géographiques, ses figures, son inéluctabilité ou sa réversibilité, ses modalités et ses normes. Rendez-vous citoyen et scientifique, faisant appel aux meilleurs spécialistes, les Géopolitiques ouvrent le débat les 31 janvier et 1 février .

Programme

  • Jeudi 31 janvier - 14h00 / 17h30

Gérard Wormser, directeur de la revue Sens public
"Sommes-nous passés de l’utopie de l’espace public à celle du monde liquide ?"

Jean-Mars Siroen, professeur à l’Université Paris IX Dauphine
"Mondialisation commerciale et protectionnisme"

Pejman Pourzand, expert juridique auprès de l’Observatoire Pharos, chercheur au Collège de France, attaché à la chaire étude juridiques et comparatives et internationalsation du droit
"La Mondialisation et la mutation de l’ordre juridique"

  • Jeudi 31 janvier - 18h30 / 19h00

Rencontres publiques aves les intervenants à la librairie "Dialogues"

  • Vendredi 1er février - 9h00 / 12h30

Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation nationale et directeur de recherche à l’institut français de géopolitique de l’Université Paris VIII
"Les enjeux géoéconomiques et géopolitiques de la crise mondiale"

François Gipouloux, directeur de recherche au CNRS
"Villes portuaires, commerce international et géopolitique en Asie orientale du XVIe au XXIe siècle"

Nayan Chanda, Yale Center for the Study of Globalization
"La mondialisation, quel âge a-t-elle ?"

Philippe Norel, enseignant chercheur à l’Université de Poitiers
"L’histoire économique globale : champs et méthodes"

  • Vendredi 1er février - 14h00 / 16h30

Patrick Verley, professeur (retraité) de l’Université de Genève
"Internationalisation et mondialisation dans la longue durée (1850-1990) crises et dynamiques de développement"

Christian Grataloup, professeur à l’Université Paris Diderot
"Les deux distances. Le temps long de l’anti-mondialisation"

Et pour toute information : Le site des Géopolitiques http://www.lesgeopolitiques.com
Posté le 9 janvier 2013 par Annabelle Boutet
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Tonnerres de Brest 2016 (Crédits photo : Stéphane Louette/Télécom Bretagne)
par Telecom Bretagne
Creative Commons BY-NC-SA