@ Brest

Relier et partager autour du web

Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale, biens communs et cultures numériques

T’as pas su ? (La webTV des quartiers de Brest) proposé par l’Association les petits débrouillards Bretagne

Présentation synthétique du projet  :
Le projet vise à mettre sur pied une webTV de quartier à Kerédern, Lambézellec et Kérourien à Brest.

Nous disposons d’un bus de ville, CanalBus, aménagé en station mobile de webTV (régie, webcam sur pied pilotable, régie son, vidéo, accès internet.) :
- réalisation de reportage (interview)
- réalisation d’émissions de TV en direct
- réalisation de court-métrages (fictions, films d’animation, etc...)

Territoire(s) géographique(s) concerné(s) par l’action et sa diffusion  :
Quartier de Kerédern, Lambézellec et Kerourien à Brest.

Contenu du projet, stratégie d’actions et modalités opérationnelles :

CanalBus est l’outil charismatique de ce projet et s’appuie sur le savoir-faire et l’expérience que nous possédons, avec les partenaires de quartier, en terme d’animation socio-culturelle, sur le multimédia en
particulier.

Sur Internet, nous ouvrirons une WebTV en s’appuyant sur des services existants (Livestream, dailymotion) ainsi qu’une médiathèque archivant toutes les émissions (en s’appuyant sur médiaspip, un logiciel libre de médiathèque en ligne hébergé par l’association Infini à Brest).

Aussi, nous visons la constitution d’un groupe de jeunes par quartier qui produira chaque mois au moins une émission.

Chaque mois, le programme pourra être de nature différente :
- reportage dans le quartier façon « journal des bonne nouvelles ».
- interview des différents groupes menant des activités dans le quartier.
- Emission en direct : café des sciences, goûters des sciences,...
A chaque vacances scolaires nous organisons des mini-stages, à destination des 8-12 ans, sur les thèmes suivants :
- reportage
- film d’animation
- Les productions de ces mini-stages seront intégrées dans le programme de la WebTV.
- L’équipe des animateurs scientifique petits débrouillards, chaque mois, produira une émission courte (quelques minutes) tournée par les groupes de jeunes, sur un sujet scientifique.

Intervenants (effectif, qualification) :

- 1 coordinateur du projet.
- 1 animateur socioculturel multimédia.
- 4 animateurs scientifiques vacataires
- 1 animatrice multimédia du Centre social de Kerédern (Ty an Holl)
- TGB (Télévision Générale Brestoise) – réalise des émissions pour et par la jeunesse à Brest.

Professionnel de la télévisions ils interviendront auprès des jeunes sur la fabrique de la télé.
- Tébéo – Télévision locale finistérienne, dont les studios sont basés à Brest : rencontres et assister à des tournage d’émissions avec les jeunes (partenariat à confirmer)
- Rencontre avec les équipe de France 3 Bretagne à Brest (contact en cours).

Public bénéficiaire (type, nombre, âge) :

Le public cible est constitué par les jeunes de 8 à 16 ans, avec une ouverture au tout public.

Partenaires opérationnels (préciser le mode de partenariats : co-portage, mobilisation des publics, prêt de matériel ou d’espaces...) :
- Centre social de Kerédern : animation, mobilisation des publics
- Coordination Jeunesse (Loisirs jeunes) : mobilisation des publics, partenariats avec les structures de quartier sur les 3 quartiers.
- TGB : témoignage sur les métiers.

Diagnostic, objectifs et résultats attendus (problématique, enjeux, données, chiffres...) :

Diagnostic :
Les petits débrouillards agissent dans la ville de Brest et plus particulièrement dans les quartiers de kerédern, Kerourien et Lambezellec. Installés depuis 2008 dans le quartier de Kerédern, nous travaillons avec les structures du quartier à l’appropriation sociale des TIC et à l’éducation aux médias. La proximité géographique avec l’UBO (Université de Bretagne Occidentale), la plus grosse part du campus touche les quartiers de Kerédern et de Lambézellec, et la pertinence de l’utilisation des sciences comme outil de développement de l’esprit critique (C’est notre objet social !), nous permettent de positionner les sciences comme un thème important. A ceci il faut ajouter que la science est particulièrement présente à Brest avec plus de 2500 chercheurs sur le bassin d’emploi.

Les quartiers populaires, en plus des difficultés sociales rencontrées (74% des enfants de Kerédern sont sous le seuil des bas revenus), souffrent souvent d’une image exagérément négative. Pourtant, malgré un quotidien et des fins de mois difficiles, les quartiers regorgent d’activités associatives, d’évènement populaires festifs, d’activités de parents d’élèves, d’améliorations urbanistiques, etc...
Les quartiers de Kerourien et de Kerédern disposent de l’internet en habitat social à 1 euros. Tous les quartiers concernés par le projet disposent de PAPI (Point d’Accès Public à Internet) et de la politique
volontariste menée par la ville sur l’appropriation sociale de l’internet et du multimédia. Il y a là matière à développer des activités en concordance. L ’internet et le multimédia posent de réelles questions sociales et l’enjeux de l’éducation aux médias est aujourd’hui, plus que jamais, important.

Enfin, avec le développement de l’accès au multimédia, se développe la fracture numérique contre laquelle nous nous proposons de lutter avec des moyens simples et ludiques.
Avec l’aide du conseil régional de Bretagne, nous avons équipé le débrouillobus (bus de ville dédié à l’animation scientifique) en webTV mobile avec une régie télé, des webcams pilotables à distance et tout le matériel nécessaire.

Nous avons déjà réalisé quelques expériences satisfaisantes de diffusion en direct de débats publics, de cafés des sciences, etc...

Objectifs :
- Eduquer au multimédia.
- Favoriser l’expression citoyenne, participative multimédia.
- Comprendre les enjeux de la culture informationnelle (ligne éditoriale, manière de filmer, point de vue,...).
- Permettre aux habitants de construire une image réaliste et positive de leurs lieux de vie.
- Rencontrer des professionnels des médias.
- Développer les pratiques journalistiques.
- Sensibiliser au droit d’auteurs et au droit à l’image.
- Former des démultiplicateurs.

Stratégie de mise en oeuvre :

Partenariat opérationnel :

Nous agissons déjà régulièrement, sur d’autres thèmes, dans les quartiers identifiés. Aussi, la qualité des partenariats et leurs régularité dans le temps nous permettent de prévoir un démarrage coordonné et rapide en début d’année 2013.

Action 1 :

Les partenaires, structures socioculturelles, participeront à la mobilisation des publics :
- 1 groupe adultes par quartier
- 1 groupe enfants par quartier
Ces groupes « projets » seront réunis et animés tout au long de l’année pour produire des contenus régulièrement (ateliers hebdomadaires).

Les groupes identifiés fonctionneront comme des équipes rédactionnelles, décidant eux-mêmes des émissions à réaliser.

Action 2 : La science comme sujet !

Nos partenariats avec l’université de Bretagne Occidentale et sa proximité avec les quartiers de Kerédern et Lambézellec sont l’opportunité de réaliser des émissions à caractère scientifique, un thème très absent des médias généralistes. Les émissions scientifiques seront :
- des reportages à l’université (interviews de chercheurs)
- des café de sciences en direct (dont les thèmes seront fixés par les habitants des quartiers).

Action 3 : diffusion des savoir-faire

Nous organiserons une formation à destination des professionnels et surtout des bénévoles des structures de quartier ainsi que les publics adultes souhaitant se joindre au projet. Cette formation sera consacrée à la réalisation de documentaires, du tournage au montage et à la diffusion ainsi qu’à la réalisation d’émissions en direct (à ce sujet, nous sommes en contact avancé avec François Rose, réalisateur des émissions « Arrêt Sur Image » avec Daniel Schneiderman diffusés sur le web. Il est actuellement le conseiller pour l’équipement matériel de CanalBus). L’objectif est bien de diffuser le plus possible les savoir-faire dans les quartiers.

Cette formation comportera un volet sur les droits d’auteurs (image, musique) et le droit à l’image des personnes et au licences libres (type Créative Commons, CC-By-Sa).

Action 4 : les dessous de la télé

Pour les groupes de projets, nous organiserons des visites et des rencontres avec les professionnels de la télévision : France Télévision bien sur, mais aussi :Tébéo (télévision locale, du même groupe que le
quotidien régional « Le Télégramme », diffusée sur la TNT et le web) et TGB (Télévision Générale Brestoise).

Résultats attendus :
- Mobiliser 25 jeunes sur une activité de production régulière d’émissions.
- Mobiliser 30 jeunes dans le cadre de mini-stages.
- Mobiliser 25 adultes sur une activité de production régulière d’émissions.
- Produire 1 heures de programmes originaux par mois tout au long du projet.
- Diffuser ces programmes via une webTV et via des bornes vidéos.
- Archiver et mettre à disposition ces programmes sur le web.

Modalités d’évaluation (indicateurs et méthode prévus) :
- Nombre de personnes mobilisés
- quantité de productions audiovisuelles.
- Public « téléspectateurs » touchés.
- Bilan qualitatif avec les partenaires opérationnels du projet.
- Bilan qualitatif avec les publics bénéficiant des activités.

Porteur du projet : Association les petits débrouillards Bretagne
Contact : Antony Auffret

Adresse : 2, rue Paul Dukas – 29200 Brest.

tél : 06 85 17 62 95

adresse électronique : aauffret@lespetitsdebrouillards.org

site internet : http://www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org

Statut juridique du bénéficiaire : association Loi 1901

Objet social de la structure :
L’association « Les Petits Débrouillards Bretagne » met en place des activités scientifiques et techniques pour les jeunes, forme des adultes (étudiants, parents, chômeurs, retraités), anime des événements
scientifiques, organise des manifestations « tout public », conçoit et développe des outils dans une volonté de donner accès à la culture scientifique et technique pour tous.
Cette préoccupation sociale qui fonde notre mouvement s’appuie sur des pratiques conçues et élaborées par les militants de l’association en collaboration permanente avec différents partenaires et s’inspirant de différents champs disciplinaires.

Ces pratiques visent à
- Développer l’intérêt pour les questions scientifiques et techniques qui sont en lien direct ou indirect avec notre quotidien.
- Sensibiliser et donner envie de s’approprier une démarche s’interrogation, construire de la connaissance et du sens.

C’est précisément là que se situe notre contribution éducative : permettre d’acquérir une démarche expérimentale nécessaire à la formation de citoyens actifs capables d’opinions réfléchies et portant un
regard curieux et informé sur leur environnement et le monde.

Carte d’identité de l’association :

Déclaration en préfecture : le 28 mai 1990 à Rennes

Date de publication au journal officiel : 30 juin 1990

Nombre d’années d’existence : 22 ans

Sigle : APDB

Siège social : 13 bis bd du Portugal - 35200 RENNES

Tél. 02 99 50 05 14 - Fax : 02 99 50 08 06

Mail : bretagne@lespetitsdebrouillards.org

Réseau d’appartenance : Association Française des Petits Débrouillards
N° SIREN : 38047555800058

Code APE : 9499Z

Agréments :
• Jeunesse et Education Populaire, attribué par la DRDJS Bretagne le 20 décembre 2002

• Agrément des associations, attribué par le Rectorat de Bretagne le 4 juin 1999

• Association reconnue d’intérêt général par la Direction Générale des impôts le 4 février 2005

• Agrément entreprise solidaire, attribué par la préfecture de région Bretagne, en date du 16 avril 2012

Posté le 3 janvier 2013
©© a-brest, article sous licence creative commons cc by-sa
Nouveau commentaire
  • Janvier 2013
    13:03

    T’as pas su ? (La webTV des quartiers de Brest) proposé par l’Association les petits débrouillards Bretagne

    par Radio Neptune

    Bonjour

    "T’as ps su" est le titre d’une émission de Simone Poullaouec (Chantal CREIGNOU) sur Radio Neptune.

flickr
Plouzane2016-32
par Telecom Bretagne
Creative Commons BY-NC-SA